avatar
« No one commands me »
Voir le profil de l'utilisateur
Les jeux du sang   Dim 19 Avr - 10:54
Gallions : 332
    
Les jeux du sang


C’est un murmure, des échos que l’on entend parfois au coin d’une rue sombre. Un hurlement, puis le silence. Le labyrinthe londonien n’est plus sûr la nuit – « ils rodent » entendons-nous dans les discussions du jour, dans les journaux. Des hommes, de longues capes noires qui virevoltent. Un enfant a disparu, puis c’est une femme, et bientôt ils sont des dizaines à manquer à l’appel. Les disparitions n’ont jamais été aussi importantes et il n’existe aucun lien entre ces différentes personnes.
La peur s’est installée à Londres.

« Regardes ce qu’on a trouvé »
« Bien, bien. Ils seront parfaits. Prenez-en soin. Aucune blessure, aucun sortilège. Une seule trace sur leur corps et c’est vous que j’envoi dans l’arène »

La chasse aux moldus est une coutume partagée par quelques familles de sang pur – par ces anciens membres dont l’arbre généalogique remonte jusqu’aux prémices de la sorcellerie. Les plus fous prétendent que les moldus étaient avant tout chassés lors des sabbats, mais ce ne sont que des inepties pour effrayer les jeunes enfants. La chasse qui se dissimule aujourd’hui derrière les épaisses clôtures des manoirs n’existe que depuis près d’un demi siècle. C’est un jeu qui se dissimule aux yeux du monde magique – un jeu où l’unique règle est d’abattre le gibier. L’histoire qui revient le plus souvent est celle de la Vengeance. Après la chute de Lord Voldemort, furieux de ne plus avoir de couverture pour abattre ouvertement la vermine, des sorciers rapportèrent des moldus chez eux dans le but de pouvoir déverser leur haine. Des soirées furent organisées pour assister à ces spectacles dignes de la Rome antique – d’abord simples combats à mort entre deux moldus, ce sont devenues des chasses qui se déroulent dans les vastes domaines sorciers, aux confins de la Grande-Bretagne. Les prisonniers évoquent souvent le fait que le dernier attrapé échappe à la mort, mais c’est un espoir vain. Il n’y a aucun survivant dans ces Jeux de Sang.


COMPTE FONDATEUR