avatar
« No one commands me »
Voir le profil de l'utilisateur
le ministère de la magie   Dim 19 Avr - 18:09
Gallions : 332
    
Ministère de la magie.
« Nul n’est censé ignorer la loi. »


   
Le Ministère de la Magie est la place forte du pouvoir magique dans le monde de la sorcellerie. Il s'agit tout simplement de l'administration juridique, législative et judiciaire du monde sorcier.

Ses principales activités sont : la Régence du monde magique anglo-saxon, veiller au respect du secret magique afin que le monde de la sorcellerie reste à jamais cacher, et à protéger ses concitoyens.

Son organisation n'est jamais très clair, mais pourtant est précise. Il s'anime sous une forme pyramidale où, à la tête, nous avons le Ministre de la Magie.

Le ministère de la Magie se divise en plusieurs départements (un total de sept), mais doive tous rendre des comptes au Conseil de la Sorcellerie Britannique (qui sont au nombre de trois) et au Ministre de la Magie.


Niveau 1 : La Présidence.
→ Le Ministre Rufus Scrimgeour (PNJ), et son cabinet (secrétaires, portes-paroles, traducteurs).
Si son appellation ne porte pas la mention Premier, c'est parce que le Ministre de la Magie porte la même allégeance à la Reine que le Gouvernement moldu. Ce qui stipule donc, que le ministère de la magie ne serait qu'un autre département du gouvernement britannique dans son ensemble (moldu et magique). Cependant, il reste secret aux yeux des moldus.

Pour Être le Ministre de la Magie, il faut être élu, et donc, être à la tête d'un partie politique magique. Il en existe plusieurs, mais nous n'en ferons pas mention pour le moment. Son rôle, en plus d'être un lien avec le monde des moldus, est de représenté la nation britannique sorcière à l'étranger, mais aussi à veiller sur les intérêts des sorciers anglo-saxon. C'est un poste avec énormément de responsabilité, et généralement, les sorciers élus sont âgés ou ont du vécu et une expérience qui fait d'eux des sorciers aguerris, et sûrs (avoisinant la cinquantaine au minimum, avec un bon background).


Secrétaires, porte-paroles, traducteurs : Soyez logique. Pas n'importe qui peut être proche à ce point du ministre.



Niveau 2 : Le Département de la Justice Magique (Dpt. J.M).
→ A la tête, c'est le Directeur : XXX.
Il est le responsable et le représentant de la Justice Magique lors des conseils avec le Ministre et le Conseils des Sorciers. Il veille à apporter de bons résultats et se doit d'être impartial et juste en matière de justice. Il lui arrive de diriger lui-même certains affaires au Mangemagot, et peut promulguer des décrets (avec l'ascendance du Ministre) pour donner un peu plus de pouvoirs à ses Aurors, Brigadiers, etc.
Pour obtenir ce rôle, soyez logique. Ne mettez pas un gamin qui n'a aucune expérience. Un background et un âgé plus ou moins avancé est requis.

Au sein de ce département, il existe :
→ Bureau des Aurors.
Chef : XX.
A la tête, un chef. Jusqu'à très récemment, c'était le puissant Alaric Fairburn. Mais suite à un attentat sur sa maison par les Mangemorts, il est porté disparu. Ses actions au sein du Ministère afin de frapper les Mangemorts plus vites, et plus forts n'ont pas séduites les hautes-instances magiques qui pensent encore pouvoir maîtriser la situation sans en arriver à des méthodes aussi violentes. L'enquête stagne.

Pour l'être, il vous faut un bon background, donc soyez cohérent. Un gamin de vingt ans ne sera jamais chef des Aurors. Les Aurors sont un peu comme le F.B.I. Ils sont là pour les affaires importantes, relevant le plus souvent de magie noire.


→ Brigade de police magique.
Chef :
Diriger la Brigade de la Police magique n'est pas une mince affaire. Ils sont toujours sur les lieux en premier et sont souvent les premiers à morfler. Peu importe le crime ou le problème nécessitant l'intervention du Ministère, ils sont là pour veiller au bon déroulement des opérations. Depuis quelque temps, ils épaulent énormément le bureau des Aurors.

Il y a deux distinctions à faire : Les Brigadiers, (généralement les jeunes sorciers) et les Tireurs d'élites de baguette magique que l'on envoie généralement en soutient aux Aurors.

→ Service des usages abusifs de la magie.
Chef :

Ce service est fastidieux. Ils sont là pour surveiller à ce que les sorciers respectent bien la loi du secret. Ils sont à l'origine des traceurs magiques chez les jeunes sorciers afin de savoir où ils sont, et ce qu'ils font pour les dissuader de faire de la magie avant leur dix-septième année. On dit qu'il s'agit d'un service des renseignements, tant il peut être controversé pour la population sorcière. Certains sont pour, d'autres en total désaccord. Ils travaillent énormément avec les Oubliators qui sont un peu les hommes à tout faire oublier du Ministère.


→ Service des détournements de l'artisanat moldu.
Chef :

Le plus petit service du Ministère. Ils sont là pour neutraliser les objets moldus qui ont été ensorceler par les Sorciers.


→ Services administratifs du Magenmagot.
Président du Magenmagot :
Son rôle de juge suprême lui vaut le respect de tous. De ce fait, il n'intervient et ne juge que les affaires les plus importantes du siècle, mais aussi les plus graves. Généralement, il délègue aux autres juges et procureurs le droit de décerner des mandats pour les Aurors et la Bridage de Police Magique. (Soyez cohérent. Pas n'importe qui peut se targuer d'être à ce poste, à n'importe quel âge sans aucune expérience au préalable, même s'il peut y avoir des cas particuliers suivant les audiences, où même le Ministre peut venir juger une affaire si l'importance de l'affaire est capitale.)


→ Cour de justice magique.
Procureurs :
Ils représentent généralement le partie public. C'est également là où l'on trouvera les avocats commis d'offices.


Niveau 3 : Le Département des Accidents et des Catastrophes Magiques.
→ A la tête, c'est le Directeur : XXX.
→ Chef des Oubliators : XXX.

Le Quartier des Oubliators se trouve ici. Ils s'occupent de réparer les problèmes liés à la magie en milieu moldu. Ils ont également un comité d'excuse pour les moldus, et tentent tant bien que mal à maintenir le secret garder grâce à l'aide du Service des Usages abusifs de la Magie et du service de Détournements de l'Artisanat Moldu.


Niveau 4 : Le Département des Contrôles et de la Régulation des Créatures Magiques.
→ Directeur :

On y trouve des spécialistes d'état, des commissions pour la défense d'espèce protégées, mais aussi de la préservation des habitats des créatures magiques. Ils travaillent de concert avec les Oubliators.
Une liste des Lycanthropes s'y trouvent, des vampires aussi, et de toute type de créatures à caractères humanoïdes. Des associations luttent pour que l'on arrête de parler des créatures ayant la même capacité intellectuelle que les humains de les affubler de créatures.


Niveau 5 : Le Département des Coopérations Magiques et Internationales.
→ Directeur :

Organisation du commerce mondiale, ambassadeurs, bureau internationales des lois magiques, mais aussi la section britannique du Conseil des Sorciers Internationales. On y trouve des traducteurs, etc.


Niveau 6 : Le Département des Tansports Magiques.
→ Directeur :


Niveau 7 : Le Département des Jeux et des Sports Magiques.
→ Directeur :


Niveau 8 : Atrium.
C'est un lieu de passage où la sécurité du Ministère est la plus élevée, puisque c'est ici qu'arrive les sorciers venus travaillés ou visités les locaux. La brigade de police magique y patrouille, faisant de temps en temps des contrôles afin de préserver la sécurité des locaux.  On y accède par les toilettes, par les cabines téléphoniques, par cheminées, par portoloin, ou par Transplanages.


Niveau 9 : Département des Mystères.
→ Directeur :
→ Chef des Langues-de-Plomb :

On ne sait pas ce qui s'y passe, ce qui laisse présager à des services plus ou moins secrets du Ministère. Il est rare d'y voir des informations en sortir quant aux travaux réalisés en ces lieux. Pour y travailler, il faut d'excellentes notes, et parvenir à passer les épreuves qui en bloquent l'entrée. Recherches magiques, espionnages, etc.


Niveau 10 : Salles d'Audiences.


COMPTE FONDATEUR