avatar
« The light that brings the dawn »
Voir le profil de l'utilisateur
if you're a strong female...you don't need permission    Dim 19 Avr - 23:54
Gallions : 46
    
Une lettre est posée devant votre porte, sur le dessus brille le sceau du ministère. Il s'agit sans doute d'un courrier officiel. Lorsque vous l'ouvrez, il en est tout autrement. Vos yeux se figent aussitôt, ensorcelés par le papier. Il est impossible de les décoller, votre âme est comme aspirée par le contenu de cette lettre qui commence par ces mots...


Aleusha Lomax

Vous ne pouvez pas m'échapper.

Commencez par les bases en me déclinant votre identité :


Nom, Prénom(s): Aleusha Lomax
Âge, Date et Lieu de naissance : 28 ans - 27 mars - Londres.
État Civil: Célibataire
Profession : Styliste. Voleuse professionnelle à son compte. Militante et membre de l'ordre du Phoenix.
Signe(s) particulier(s) : Quelques tatouages, un gout très prononcé pour la mode. Douée en métamorphose.
Effet(s) Personnel(s) :  Un appartement. Un atelier. Un coffre fort. Des tonnes d'étoffes et accessoires en tous genres. Un chat.
Baguette Magique : (la baguette choisis son sorcier, de quel bois est faite la votre?) Bois de rose. Cheveux de Vélane. 23 cm

J'exige d'en savoir plus  ! Vos choix, vos peur, vos désirs et tout ce qui fait ce vous êtes :


Famille:  
Père : Tobias Lomax. " Papa était le meilleur, le plus fort et le plus beau. Un héros, un vrai. Il me manque terriblement à chaque jour qui passe et c'est pour marcher dans ses pas que j'ai rejoins l'ordre du Phoenix. Il était un grand homme avec beaucoup de valeurs et c'est certainement ce qui à finis par le perdre. Il était un riche homme d'affaire du monde sorcier, ce qui l'a poussé à tenter un entrée en politique. Je suis convaincue qu'il à été assassiné mais les autorités ont classé l'affaire comme mort accidentelle."
Mère : Clarissa Lomax. " Maman est la mère parfaite. Douce, aimante et l'esprit de sacrifice. Elle à toujours tout donné pour moi et pour papa. Elle n'est plus tout à fait la même depuis que papa n'est plus là mais, elle est un exemple de persévérance. Elle a repris une partie des affaires de papa et je l'aide moi aussi quand je le peux. C'est une femme forte et fière de ses convictions. Elle donne parfois des coups de main à l'ordre du Phoenix. Principalement financiers."
Pureté du sang: (né moldu, mêlé, pur)  Sang mêlée.
A Poudlard/Autre école: Aleusha à fait sa scolarité à Poudlard dans la maison des Serdaigle.
Epouvantard & Patronus : (la plupart des mages noirs ne peuvent plus produire de Patronus) Epouvantard: La mort de sa mère. Voir des innocents torturés de la pire manière devant ses yeux et une incapacité totale d'agir de quelque façon que ce soit.
Patronus : Elle se concentre sur l'accomplissement et la sérénité. Le souvenir de son père au près d'elle. Le sentiment que l'on ressent lorsque l'on pense avoir accomplis ce que l'on considère être une bonne action, voir assouvis une vengeance. Son patronus est flamand rose.
Particularité(s): (don magique ? Malédiction ? Remplissez les formulaires adéquats )

Comment avez-vous réagi à l'annonce de la mort d'Albus Dumbledore ?
Je lève la tête d'une étoffe de tissus d'un fushia criard. Je cligne les yeux et fait craquer ma nuque. Je ne vois plus clair, l'aiguille me glisse entre les doigts et je ne produits plus rien de bon depuis au moins une heure et demie. J'ai l'habitude de m'abrutir le cerveau dans le travail et de ne pas voir les heures passées. Dans un bruit de froissement, je laisse tomber le tissus sur le sol et m'étire comme un chat sortant d'un long sommeil. Lorsque je ne travaille pas je pense et lorsque je pense, je m'énerve. Rien de bon et de constructif dans tout ça. Je quitte ma chaise et me dirige vers une fenêtre. On voit que le jour viens de pointer son nez. C'est le moment que je préfère...la ville qui se réveille doucement.

J'allume une cigarette et fait couler un café dans une tasse I LOVE LONDON. Je retourne alors à la fenêtre et contemple l'agitation progressive qui baigne la rue au bas de chez moi. Je me demande bien ce que le monde me réserve aujourd'hui. J'oscille entre curiosité malsaine et bien être de l'innocence. Comme une réponse provocatrice, je vois le courrier apparaître devant ma porte. Un système magique que j'ai mis au point pour éviter de sortir lorsque je suis en phase débordante d’imagination créative. Je me traîne lourdement et m'empare de la gazette du sorcier. Je soupire déjà d'un air blasé, les nouvelles sont rarement bonnes.

J'ouvre les pages tout en avalant une gorgée de café que je recrache aussitôt. Albus est tombé. Je secoue la papier couvert de café. Je n'en reviens pas. Ma tasse s'écrase et se brise sur le sol alors que les sanglots me prennent la gorge. Albus Dumbeldore était un exemple, un père spirituel et un merveilleux directeur de Poudlard. Je ne peux pas concevoir que son aura protectrice cesse e briller sur la monde sorcier. Sans lui l’ordre du Phoenix ne serait pas ce qu'il est . Albus était un ciment et un espoir. Que reste t'il? Je m’effondre sur le sol et rallume une clope que je fume entre plusieurs sanglots. Papa et maintenant lui. ce monde me dégoûte, il m’écœure.

Je me dirige vers une étagère et me serre un verre de whisky que je lève en l'honneur de Albus Dumbeldore. Je luis souhaite de reposer en paix et je me promets de ne jamais perdre de vue nos objectifs communs. Son message perdurera...Il ne peut en être autrement. J'avale l'alcool et remplis aussitôt un seconde verre. J'annule l'effet du café et atteinte par l'alcool, les larme et la fatigue, je me laisse tombée dans le canapé et je sombre dans un sommeil agité.

Vous-Savez-Qui est dans la pénombre, où il règne en maître. Décrivez le ressenti quotidien de votre personnage, sa place au milieu du chaos qui s'étend sur toute l'Angleterre. Je ne le vis pas bien et c'est bien pour cela que ma place à l'ordre est ma première préoccupation. Il faut se préparer au pire et se battre sans relâche. Je ne peut pas concevoir un monde régit selon les désirs et idées de ce monstre. J'ai bien l’intention de faire tout ce qui en mon pouvoir pour que le al ne gagne pas trop de terrain. je suis prête à tout !  
Pensez-vous qu'Harry Potter soit toujours en vie? Si oui, si votre route croise la sienne, que feriez-vous ? Oui je le pense, je le sais ... au plus profond de moi ! Je lui offrirais un verre et je le remercierait pour tout ce qu'il est. J'aurais des centaines de questions à lui posées et je pourrais lui parler pendant des heures. Je doute cependant que cela l'enchante autant que moi.

Pour savoir qui tu es j'ai besoin de connaître ton passé :


Née par une nuit de la fin Mars, je suis le seul enfant de la famille Lomax. Désirée ardemment par mes parents, j'ai été accueillie dans l'amour et la sérénité d'un foyer bien composé. Je n'ai pas grand chose à redire sur l'éducation que j'ai eue de mes parents. Protection, apprentissage, fantaisie, amour, liberté, opportunités...J'étais une enfant très éveillée et souriante. Vive mais raisonnable. J'évoluait dans la petite bulle que mes chers parents avaient crée pour moi. Le choc n'en a été que plus grand lorsque j'ai compris que le reste du monde n'étais pas aussi joli que mon petit cocon. C'est évidemment aux contacts d' autres enfants que j'ai découvert la cruauté. Mes cousins d’abord et puis les enfants de l'école.

Moqueries, violence, trahisons...Je ne connaissais rien à ce monde et bien que je n'était pas forcément la cible, je le vivait toujours avec le même déchirement. Je rentrais de l'école en pleure, incapable de comprendre pourquoi le monde devais tourner de cette façon.  La jungle extérieur n'était pas faite pour moi mais, mon père à insister pour que je persévère et que je puisse m'endurcir un peu. Maman, elle aurait voulu me scolarisée à la maison, il n'en étais pas question. J'ai donc du m'accrocher et faire face à ce monde remplis d'injustice. Je suis longtemps restée passive, discrète et déprimée. Je me fondais dans la masse et traçait ma route en tentant de me blindée le plus possible.

Je restais seule et avait peu d'amis. Je me réfugiait au près de ma famille, des livres et de l'art. Tout à changer lorsque j'ai eu 10 ans et que mes pouvoirs ont fait leur apparition. Pour la première fois de ma vie j'avais décidé d'intervenir alors que je ne supportais plus de voir un jeune garçon maltraiter par ces camardes. Je me suis interposée et autour de moi s'est crée une aura de protection impénétrable par les déchets qu'ils tentaient de nous jeter. Ce jour la j'ai compris que j’étais capable de faire une différence et de prendre position. Voyant les déchets rebondir sur un mur transparent, ils ont pris peur et ont pris leur jambes à leur coup. J'avais gagné, je n'étais plus faible ! Je suis rentrée de l'école en chantant et j'ai appris la nouvelle à mes parents. Je leur ai dit que j'allais défendre tout le monde à l'école et que plus jamais qui que ce soit ne se ferait maltraité devant moi. C'est à ce moment qu'il m'ont retirer de l'école. Je n'ai compris que plus tard qu'ils ne pouvaient me laisser agir à ma guise dans une école remplie de moldus. Je n'avais d'autres choix que d'attendre ma lettre de Poudlard avec la plus grande impatience.

J'ai quitté mes parents en sachant qu'ils me manqueraient terriblement mais, je me sentais comme chargée d'une mission. J'ai été répartie chez les Sedaigles, ce dont j'ai toujours été ravie. J'étais assoiffée d'apprentissage, avide de connaissances. Je me suis rapidement passionnée pour la métamorphose et l'histoire de la magie. Mes premières années je n'avais que peu d'amis. Peu de gens veulent fréquenté la folle qui protège tous le monde, tiens tête aux serpentards et voir même aux professeurs. Oh j'en ai eu une chiée de problèmes à force de me mêler des affaires des autres. Un été mon père m'a dit d'apprendre à trouver un équilibre et à choisir les causes qui en valent la peine. Je les trouvais toutes importantes ! Et je n'ai pas changé d'avis mais j'ai compris l’intérêt de se focaliser sur des buts et des objectifs concrets. J'ai également passé l'été à tenté de me trouver un autre centre d'intérêt et c'est à cette période qu'est née ma passion pour la mode. J'ai compris qu'un vêtements peut en dire long et que se détacher de la masse inspire parfois la crainte et parfois le respect...Aussi les moqueries mais je ne les entends pas lorsqu’elle me concerne. Je suis assez forte pour n'avoir rien à faire de ce que peuvent penser les autres. Mes talents en métamorphoses allaient eux aussi m'aidé à explorer toutes les facettes possibles du jeu de l'image.

Je suis revenue à Poudlard métamorphosée...et cela à eu son effet. J'ai dès lors eu beaucoup plus "d'amis"...Ils ne méritent pas vraiment ce nom mais juste pour la galerie on va faire comme si ! Il est aussi bons d'avoirs des alliés que d'avoir ses ennemis au plus près. J'ai arrêter de bondir au moindre prétexte. Pas besoin de m'attirer les foudres de tout le monde et plus qu'assez des punitions et rendez vous privé avec les professeurs. Place à la vengeance subtile ! Je recueille des informations et monte des plans sur le long terme. J'ai commencé à voler à cette époque la aussi. Si je voyais un élève en maltraiter un autre, je m'arrangeais pour lui voler un objet cher en punition. Il m'est arrivé de remplacer des devoirs par d’autres copies ramenant de mauvais points. D'élaborer les rumeurs les plus salaces et compromettantes. J'ai décidé d'utiliser les mêmes armes que les bouffons de ce monde mais, contre eux. On dis bien guérir le mal par le mal.

J'ai finis ma scolarité et je suis retournée vivre deux ans chez mes parents. J'ai suivi par correspondance des cours intensif de stylisme proposé par une école moldue. Je n'ai jamais rien eu contre les moldus, ils ont les mêmes vices que nous et sont également capable de grandes choses. Je me suis ensuite installée à Londres dans un petit appartement accolé à un atelier offert par mon père. Merci papa ! Focalisée sur la mode je me tenais pour beaucoup coupée du monde en dehors des rapports professionnels. J'ai fait plusieurs collections et certains point de vente offrent la possibilité d'acheter des articles de mes collections prêt à porter. Je me suis fait une place dans le monde moldus et sorcier , on commence à parler de moi sérieusement ! J'ai défendu ardemment la cause homosexuelle parce que je suis incapable de ne pas me battre pour quelque chose. Pourtant il me manquait mon essentiel. Je me suis plongée à nouveau dans la magie et mes collections pour sorcier explosent tout ! Qui aurait pu croire que mêler mode et magie ferait un aussi bon cocktail. Je pense ouvrir bientôt une boutique sur le chemin de traverse.

Me replongeant dans le monde sorcier, j'ai laissé derrière moi les guerres et les causes moldues. Je ne peux pas être sur tout les fronts et le monde magique me semble sur le point d'imploser. Les rumeurs au sujet de Voldemort et des mangemorts m'ont toujours fait froid dans le dos. Je savais mon père impliqué dans des causes justes et je lui ai demandé si je pouvais offrir mon aide. Son visage s'est illuminé et assombris aussitôt. J'ai compris ce jour la qu'il me cachait quelque chose. Heureusement pour moi j'avais appris à être une parfaite fouineuse. J'ai compris qu'il était un membre de l'ordre du phoenix et j'ai aussitôt décrété que ma place devait être à leur coté. Papa était contre, il voulait me préservée du terrible sort qu'avaient connu certains membres de l'ordre. J'ai décidé de faire mes preuves par moi même. Volant des informations, usant de mes charmes, échangeant des renseignements, je suis parvenue à avoir des informations sur une attaque imminente. J'en ai avertis mon père. Oh il étais impressionné. Il s'est rendu sur les lieux et est revenu à la maison l'air inquiet. Le lendemain on l'a retrouvé mort dans la salle de bain...Ce jour la j'ai rejoins l'ordre du Phoenix. Je suis certaine que mon père à été assassiné et j'ai bien l'intention de réunir toutes les preuves possibles.

Je continue à allier mes deux occupations. La mode et la défense des opprimés. Je brûle d'une passion et d'un esprit de revanche sans pareil. Il va sans dire que je suis désormais prête à tout pour parvenir à mes fins.



J'en ferais bon usage.




Vous vous éveillez d'un étrange sommeil, vous vous sentez comme mis a nu mais plus aucun souvenir de ce qui provoque ce mal être. Était-ce un malaise ? Une transe ? Vous n'en avez aucune idée, vous avez un vague souvenir d'une lettre devant votre porte, mais elle n'y est plus.



Et toi, derrière ton ordinateur, tu pensais être à l'abri ?


Pseudo, âge, ville : Sway 30 ans Bruxelles
Avatar du personnage : Lady Gaga
Quel est ton tome HP préféré : 6
Tu plonges ta main dans un sachet de dragées surprise de bertie crochue, tu en as un au gout de : vomi ? ou barbe à papa ?
Demain, on t'offre la possibilité d'avoir un objet issu de l'univers HP, lequel tu prends ? Le choixpeau magique
Et une créature? Une licorne
Comment as-tu connu Disenchanted? sbaf
Un commentaire sur le forum : OOOOOOH! Perfection sbaf