Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Adonis S. Harlington - come join the murder.   Sam 25 Avr - 20:29
Gallions : 2
    
Une lettre est posée devant votre porte, sur le dessus brille le sceau du ministère. Il s'agit sans doute d'un courrier officiel. Lorsque vous l'ouvrez, il en est tout autrement. Vos yeux se figent aussitôt, ensorcelés par le papier. Il est impossible de les décoller, votre âme est comme aspirée par le contenu de cette lettre qui commence par ces mots...


Adonis Salomon Harlington

Vous ne pouvez pas m'échapper.

Commencez par les bases en me déclinant votre identité :


Nom, Prénom(s):
Âge, Date et Lieu de naissance :
État Civil:
Profession :
Signe(s) particulier(s) :
Effet(s) Personnel(s) :
Baguette Magique : (la baguette choisis son sorcier, de quel bois est faite la votre?)

J'exige d'en savoir plus  ! Vos choix, vos peur, vos désirs et tout ce qui fait ce vous êtes :


Famille:
Pureté du sang: (né moldu, mêlé, pur)
A Poudlard/Autre école:
Epouvantard & Patronus : (la plupart des mages noirs ne peuvent plus produire de Patronus)
Particularité(s): (don magique ? Malédiction ? Remplissez les formulaires adéquats )

Comment avez-vous réagi à l'annonce de la mort d'Albus Dumbledore ? (80 mots minimum)
Vous-Savez-Qui est dans la pénombre, où il règne en maître. Décrivez le ressenti quotidien de votre personnage, sa place au milieu du chaos qui s'étend sur toute l'Angleterre. (80 mots minimum)
Pensez-vous qu'Harry Potter soit toujours en vie? Si oui, si votre route croise la sienne, que feriez-vous ? (50 mots minimum)

Pour savoir qui tu es j'ai besoin de connaître ton passé :


Il n'est pas toujours facile de naître dans un monde aussi infâme et cruel surtout pour les enfants qui sont si naïfs et si purs. Ils affrontent la vie sans comprendre ce qui leur arrive. Ils font preuve d'une grande résilience qui leur permet de continuer, mais parfois certains enfants n'ont pas cette même capacité ; l'incompréhension naît dans leur petit esprit. Cette incompréhension les change et forme ce qu'ils sont à l'âge adulte. Je ne fais pas exception à la règle. Je me souviens très bien de ma jeunesse difficile. Je me souviens de tout : ma mère que j'aimais plus que tout et mon père qui avait la main qui s'abattait un peu trop souvent sur nous lorsqu'il était mécontent. Ma mère me chuchotait souvent à l'oreille que mon père n'avait pas toujours été ainsi. Elle me racontait souvent que mon père avant ma naissance était doux et amoureux ; elle ne comprenait pas ce qu'il avait pu changer chez lui. Je ne comprenais pas à l'époque totalement, mais je croyais déjà que j'étais ce petit garçon méchant qui ruinait maman et papa. Je comprend à 33 ans que je n'étais pas désiré.

Je me souvenais comme si c'était hier le soir où  mère m'avait abandonné avec cet homme.  Je me souviens cette peine profonde de savoir qu'elle ne reviendrait plus me consoler, plus me border le soir dans mon lit et qu'elle ne sera plus là pour  l'empêcher de me frapper fort. Je me souviens à quel point l'incompréhension avait pris toute cette place dans mon esprit. Ma mère était une sainte à mes yeux, mais elle m'avait trahi profondément. Il ne me restait que mon père, une épave, qui passait sa colère contre moi. Je ne comptais plus tous les soirs où je n'ai pu manger ou trop blesser pour bouger d'où il m'avait laissé. Outres les sévices physiques, je subissais malheureusement ceux psychologiques qui m'ont mené où je suis aujourd'hui. Croyez-moi, un homme blessé par ses démons du passé ne peut pas toujours en parler. Je n'étais pas cet homme qui s'ouvrait au premier venu. Je ne voulais pas que l'on connaisse mes faiblesses pour les utiliser contre moi.  Mon enfance m'avait été arraché par la violence de mon père qui n'avait pu prendre soin de moi comme un père se devait de le faire. Ma mère avait préféré partir je-ne-sais-où sans m'amener et sans se soucier de ce que je pouvais bien devenir. J'étais laissé à moi-même avec mon père odieux et destructeur qui avait sombré lui-même dans l'alcool. Son comportement violent ne faisait qu'augmenter de jour en jour.

J'avais surement une bonne étoile sur ma tête. J'étais un enfant effrayé par tout et très peu socialisé. Pourtant, la famille de mon père avait décidé passer rendre visite à dernier qui s'était renfermé de plus en plus sur lui-même. Je ne sais pas s'il était blessé par le départ de ma mère, mais il m'accusait que j'étais la source de ses ennuis, de sa tristesse et de sa colère. J'étais l'enfant qui avait ruiné l'amour qu'il portait autrefois à ma mère. J'avais sept ans à cette époque. Je comprenais certaines choses beaucoup plus que je ne comprenais à l'âge de 5 ans. Cela faisait déjà deux ans qu'elle avait pris la fuite. Nous n'avions plus eu de ses nouvelles. Toutes mes espoirs de retrouver ma mère bien aimé s'était envolé ; elle m'avait abandonné. J'étais anéanti, mais je devais continuer à me battre pour ne pas mourir sous ces coups. Étendu au milieu du salon, je reprenais petit à petit mes esprits. Mon père m'avait asséné plusieurs coups dans un élan de rage qui ne m'était pas destiné au tout début. Une journée de merde au travail m'avait merde au travail m'avaitvalu la violence qu'ilaurait fait à cette personne dans ses fantasmes les plus profonds. J'étais couché sur le dos dans le salon avec mon père qui se berçait non loin me faisant dos. Quelqu'un frappa à la porte, il rugit un entré. Je crois qu'il avait aperçu qui s'était puisque la fenêtre était face à lui.
 


J'en ferais bon usage.




Vous vous éveillez d'un étrange sommeil, vous vous sentez comme mis a nu mais plus aucun souvenir de ce qui provoque ce mal être. Était-ce un malaise ? Une transe ? Vous n'en avez aucune idée, vous avez un vague souvenir d'une lettre devant votre porte, mais elle n'y est plus.



Et toi, derrière ton ordinateur, tu pensais être à l'abri ?


Pseudo, âge, ville : Lou, 21 ans et Marieville, Qc.
Avatar du personnage : Charlie Hunnam
Quel est ton tome HP préféré : Je dirais le sixième.
Tu plonges ta main dans un sachet de dragées surprise de bertie crochue, tu en as un au gout de : Chocolat !
Demain, on t'offre la possibilité d'avoir un objet issu de l'univers HP, lequel tu prends ? portoloin
Et une créature? hippogriffe
Comment as-tu connu Disenchanted? benjamin
Un commentaire sur le forum : Il est bien joli, j'ai hâte de pouvoir jouer avec tout ce beau monde.

avatar
« Let this world explode. »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Sam 25 Avr - 20:53
Gallions : 150
    
Bienvenue ici !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas


I’ll always bleed for you. so let’s laugh, let’s learn to laugh at ourselves again. and let’s love, Let’s hate what our love makes us do. if i face my fears, would my skies be all but clear? probably not. then again i’ve always held my doubts so close to my heart that these frames have trapped all my better days.  I hate the things i do and all the shit i put you through. it’s tragic, i’m static. i am the world’s worst, i am my own worst enemy,  drugs can’t kill me. love won’t save me from myself.
 
avatar
« The Time Keeper »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Sam 25 Avr - 21:11
Gallions : 94
    
33 ans, langue-de-plomb, Hunnam = dans mes bras
(et bienvenue, donc, j'ai hâte d'en lire plus )
avatar
« The light that brings the dawn »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Sam 25 Avr - 22:40
Gallions : 79
    
Bienvenue, bon courage pour ta fiche ! (Et bel avatar )


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Sam 25 Avr - 23:07
Gallions : 2
    
Merci à vous tous !
avatar
« Some men just want to watch the world burn »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Mar 28 Avr - 0:05
Gallions : 7
    
bienvenue parmi nous
si tu as un souci, n'hésite surtout pas à contacter le staff !
bon courage pour ta fiche


- Do you wanna be a memory ? -
Have you lost yourself ? Always trying to sell the person that you think you are, you stay alone. Cause real's just too hard. Always laying the blame. You're never one and the same, could it be that you're afraid to look inside and find ? You'll never get it right.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Mer 29 Avr - 20:10
Gallions : 2
    
Merci beaucoup !
avatar
« Let this world explode. »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Mer 29 Avr - 22:50
Gallions : 72
    
Bienvenue
Bon courage pour ta fiche et je te le redis j'approuve tellement l'avatar mouhahah



«For every failing sun, there’s a morning after »
These are the eyes and the lies of the taken... These are their hearts but their hearts don’t beat like ours. They burn ‘cause they are all afraid. For every one of us, there’s an army of them but you’ll never fight alone. ‘Cause I wanted you to know that the world is ugly but you’re beautiful to me

avatar
« Let this world explode. »
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   Lun 18 Mai - 18:32
Gallions : 150
    
Fiche non terminée, refusée.

Si tu veux reprendre ta fiche, n'hésite pas à me mp !


I’ll always bleed for you. so let’s laugh, let’s learn to laugh at ourselves again. and let’s love, Let’s hate what our love makes us do. if i face my fears, would my skies be all but clear? probably not. then again i’ve always held my doubts so close to my heart that these frames have trapped all my better days.  I hate the things i do and all the shit i put you through. it’s tragic, i’m static. i am the world’s worst, i am my own worst enemy,  drugs can’t kill me. love won’t save me from myself.
 
Contenu sponsorisé
Re: Adonis S. Harlington - come join the murder.   
    
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peine de mort en Chine
» 1913. Exécution de Barré. Drôle d'oubli pour monter la Veuve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disenchanted :: THE SORTING HAT :: Registres du Ministère :: Fiches refusées-